GRAND MAGISTÈRE
DES ORDRES DYNASTIQUES DE LA MAISON DE SAVOIE

L’organisation, les charges, les devoirs.

Les Ordres Dynastiques de la Maison Royale de Savoie comprennent l’Ordre suprême de la Très Sainte Annonciade, l’Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare, l’Ordre Civil de Savoie et au Mérite Civil de Savoie. Ils sont gouvernés par le Grand Maître, assisté des plus Hautes instances et du Conseil. Les Hautes Instances comprennent: le Grand Chancelier, le Grand Prieur et le Grand Trésorier. L’actuel Grand Maître, Son Altesse Royale le prince Royal Victor-Emmanuel, duc de Savoie et prince de Naples, Chef de la Maison Royale, est également assisté d’un Conseil, d’une Commission Héraldique, et du Comité directeur pour les Ordres Dynastiques et de Chevalerie.

GRAND MAITRE DES ORDRES DYNASTIQUES DE LA MAISON ROYALE DE SAVOIE

Son Altesse Royale le prince Victor-Emmanuel de Savoie, duc de Savoie, prince de Naples

Le Grand Maître est le Chef suprême des ODRCS. Il gouverne et administre les Ordres, avec l’aide des Hautes Instances (Grand Chancelier, Grand Trésorier, Grand Prieur, Grand maître de cérémonie), du Conseil et du Comité directeur. La fonction de Grand Maître est associée à la qualification de Chef de la Maison Royale de Savoie, et demeure ainsi à vie. Les ordres du Grand Maître sont sans appel, et lui seul peut les révoquer.
EN SAVOIR PLUS ferme
S.A.R. le prince royal Victor-Emmanuel, duc de Savoie, prince de Naples
Chef de la Maison Royale d’Italie
Grand Maître des Ordres dynastiques de la Maison Royale:
XXVIIIe Grand Maître de l’Ordre suprême de la Très Sainte Annonciade
XVIIe Grand Maître de l’Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare
VIe Grand Maître de l’Ordre Civil de Savoie et au Mérite Civil de Savoie.
Victor-Emmanuel de Savoie est né à Naples le 12 février 1937 au Palais Royal, fils du prince héritier Humbert de Savoie et de la princesse Marie-José. Victor Emmanuel Albert, Charles Théodore Humbert Boniface Amédée Damien Bernard Janvier Marie, est le seul fils du dernier Roi d’Italie Humbert II et de la Reine Marie-José.

Il passa une enfance sereine jusqu’au début de la deuxième guerre mondiale qui plongea l’Italie dans une expérience terrible. Le couple princier affronte de longues périodes de séparation en raison du rôle militaire du prince de Piémont. Victor-Emmanuel reçoit ainsi une éducation adaptée à son futur rôle de Prince héritier d’Italie.

Pendant la dernière période de guerre, la princesse de Piémont part vivre en Suisse avec ses enfants pour échapper au risque de représailles nazies; de retour à Rome au Palais du Quirinal, ils restèrent proches du Prince Humbert devenu en 1944 Lieutenant général du Roi.

Le 9 mai 1946, le Roi Victor-Emmanuel III abdique et Humbert devient le quatrième Roi d’Italie; Le Roi Humbert II et la Reine Marie-José se montrent au balcon du Palais du Quirinal avec le petit Victor-Emmanuel près de son père et de ses sœurs sous les applaudissements d’une immense foule.

Les moments sombres du referendum institutionnel pesèrent sur le petit Victor-Emmanuel qui, même s’il était très jeune, se souvient avec tristesse de ces journées tumultueuses.
Enfin, l’adieu douloureux au pays, la sortie du Quirinal, où le petit Victor-Emmanuel, se rappelant des applaudissements, à peine un mois plus tôt, réagit : «d’abord ils nous applaudissent, puis ils nous chassent, comment est-ce possible?».

La reine Marie-José et ses enfants quittèrent Naples. Le croiseur Duca degli Abruzzi, le même navire que celui avait conduit Victor-Emmanuel III et la reine Hélène en Égypte, quitta le port le 6 juin 1946 au petit matin. Humbert quittera l’Italie le 13 juin à bord d’un quadrimoteur. Son signe de la main avant la fermeture du sas restera l’une des plus célèbres images de l’histoire récente d’Italie.

Après un court séjour au Portugal, la reine et son fils Victor-Emmanuel partent en Suisse où le jeune prince de Naples démarre une nouvelle vie, avec le soutien de ses instituteurs, puis en pensionnat. La relation avec son père ne s’est jamais interrompue, mais Victor-Emmanuel a énormément souffert de l’absence de figure paternelle.
Victor-Emmanuel tombe amoureux très jeune de Marina Ricolfi Doria, championne de natation et fille d’une grande famille d’entrepreneurs genevois d’origine italienne. Ce lien était très fort et, aujourd’hui encore, quarante ans plus tard, les princes de Naples sont très unis.

Victor-Emmanuel se forge une profession grâce aux relations qu’il entretient sur le plan international avec de nombreux chefs d’état et de gouvernement. Il accompagne de nombreuses et prestigieuses moyennes entreprises italiennes souhaitant distribuer leurs produits au niveau international. Il fut ainsi un précurseur de la promotion du Made in Italy.

En 1970 à Las Vegas, il épouse Marina Ricolfi Doria. La cérémonie religieuse sera ensuite célébrée à Téhéran le 7 octobre 1971. La cour du Shah d’Iran est toujours ouverte aux princes de Naples: le Shah était en effet un grand ami du prince Victor-Emmanuel. Lors de la cérémonie, des messages du roi Humbert II sont lus et la reine attend son fils au Château de Merlinge avec une réception digne du prince héritier.

Emmanuel-Philibert est né à Genève en 1972, Prince de Piémont et de Venise; il est le fils unique du couple royal qui est toujours très engagé dans les activités internationales de Victor-Emmanuel.
S.A.R. le prince Victor-Emmanuel et le Pape Jean-Paul II à Saint-Pierre.

Après la mort du roi Humbert II en 1983, le prince de Naples Victor-Emmanuel a pris le rôle de Chef de la Maison de Savoie, Chef de la Maison royale d’Italie, et il s’est consacré avec beaucoup de passion au développement des activités de bienfaisance des Ordres Dynastiques de la Maison Royale.

PRÉSIDENT

Son Altesse Royale Emmanuel-Philibert, prince de Piémont et Prince de Venise

S.A.R. le prince Emmanuel-Philibert est l’héritier au titre de Chef de la Maison Royale de Savoie et en tant que tel il est qualifié, comme le veut la tradition de la Maison, de Prince de Piémont. Il est Président de l’AICODS (Association Internationale des Ordres Dynastiques de la Maison de Savoie) et Président du Conseil des Ordres Dynastiques. À ce titre il le coordonne, il assiste le Grand Maître et le Grand Chancelier à la tête des Ordres et son engagement est spécifiquement dédié aux œuvres de bienfaisance des Ordres.

GRAND CHANCELIER

Son Excellence Ch. Gr. Cr. Dr. Johannes Theo Niederhauser

Le Grand chancelier dirige et régit l’activité de la Grande chancellerie et du Secrétariat, il contresigne les Actes du Grand Maître, il suit les relations diplomatiques des ODRCS avec l’extérieur, il représente légalement les Ordres dont il est chargé de défendre l’image publique et les intérêts.

GRAND TRÉSORIER

Son Excellence Ch. Gr. Cr. Me Nicolas Gagnebin

Le Grand Trésorier gère les finances des Ordres, il surveille et suit la comptabilité, vérifie et approuve les comptes.

GRAND PRIEUR

Son Excellence Révérendissime Ch. Gr. Cr. Monseigneur Paolo de Nicolò

Le Grand Prieur supervise tous les aspects du culte chrétien des ODRCS, et veille à la moralité individuelle et collective des Ordres.

GRAND MAÎTRE DE CÉRÉMONIE

S.E. Ch. Gr. Cr. Prof. Alberto Cresci

Le Grand Maître de cérémonie supervise tous les aspects liés aux cérémonies et aux protocoles relatifs à la vie des ODRCS, et veille à leur respect de la part de tous.

LE CONSEIL

PRÉSIDENT

Son Altesse Royale Emmanuel-Philibert de Savoie,
Prince de Piémont et Prince de Venise

MEMBRES DU CONSEIL

Ch. Gr. Cr. Co. Antonio d’Amelio – Vice-président
S.A.S. Chev. Ord. Supr. Ss. Ann. Pr. Mariano Hugo Windisch Graetz
S.A.S. Ch. Gr. Cr. Prince Don Alessandrojacopo Boncompagni Ludovisi Altemps
Ch. Gr. Cr. Prof. Alberto Cresci
Ch. Gr. Cr. Nob. Giancarlo Melzi d’Eril dei Duchi di Lodi
Ch. Gr. Cr. Nob. Carlo Buffa dei Conti di Perrero – Membre honoraire

LE COMITÉ DIRECTEUR

S.A.S. Ch. Gr. Cr. Prince Don Alessandrojacopo Boncompagni Ludovisi Altemps – Président
Ch. Gr. Cr. Paolo Thaon di Revel Vandini – Secrétaire
Ch. Gr. Cr. Nob. Ch. Don Enrico Sanjust dei Baroni di Teulada
Comm. Avv. Gualtiero Ventura
Ch. Off. Dott. Federico Pizzi

Les Ordres sont structurés selon des Délégations italiennes et des Délégations étrangères.
Le Grand Magistère des Ordres Dynastiques et de la Grande Chancellerie se trouve à Genève.

Vous pouvez ci-après télécharger les statuts au format pdf:

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER